Please enable JS

Quels sont les risques ?

Absence de réglementation spécifique

– Il n’existe pas de réglementation spécifique régissant l’ensemble des ICO. Bien que certaines soient réglementées par l’Autorité, la majorité proviennent d’outre-mer et ne sont pas encadrées.

Projets embryonnaires

– Les ICO visent généralement à financer des projets à un stade très préliminaire, suivant des modèles d’affaires expérimentaux. Les risques de perdre la totalité du capital investi sont élevés.

Documentation inadéquate

– La documentation fournie peut être partiale, incomplète ou trompeuse. En outre, des connaissances technologiques pointues sont généralement requises pour bien comprendre dans quoi on investit.

Volatilité des prix

– À l’instar de la valeur de la plupart des cryptomonnaies, le prix d’un jeton peut être extrêmement volatile.

Utilisation limitée

– Certains jetons ne sont utilisables que sur une plateforme et pour un service ou produit spécifiques. Advenant l’échec du projet, vous pourriez vous retrouver dans l’impossibilité d’échanger ou de monnayer vos jetons devenus inutiles.

Potentiel de fraude

– De par leur mode de fonctionnement, les ICO constituent un terrain propice à la fraude. Certains émetteurs pourraient utiliser les fonds recueillis à d’autres fins que celle précisée dans la présentation du projet.

Plateformes vulnérables

– Malgré les remparts de sécurité érigés par les nouvelles technologies, les plateformes de transactions ne sont à l’abri ni des bogues ni des pirates informatiques.